Comment Réussir A Lâcher Prise?

Selon larousse.fr, le lâcher-prise est un « moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise. »

Ce dont nous voulons nous détacher sont nos émotions et donc pensées à propos d’un souci, un problème ou un challenge, le passé ou le futur qui envahissent notre esprit.

Nous aimerions ne plus penser à notre ex par exemple, ne plus penser à ce que notre conjoint nous a dit, ne plus penser au stress du nouveau travail que nous nous apprêtons à commencer.

Nous ne savons plus où donner de la tête, ni vers qui nous tourner. Nous sommes dans un stress quasi permanent, ne sachant pas nous débarrasser de nos pensées.

Les réactions sont différentes selon les personnes :

  • Insomnies
  • Compulsions alimentaires
  • Perte d’appétit
  • Impossibilité de tenir en place
  • Etc.

Cela devient vraiment insupportable et nous faisons vraiment de notre mieux pour gérer la situation.

Nous pensons que nous devons contrôler et gérer la situation de peur que notre état empire.

L’ironie est que plus vous allez « vouloir lâcher prise », moins vous y parviendrez.

Que Faire Pour Lâcher Prise ?

Je n’ai pas de techniques à vous donner, ni conseil en tant que tel, ni stratégie pour lâcher prise.

Pour moi lâcher prise, c’est laisser faire. Laisser faire la machine qui sait ce qu’elle a à faire.

J’aime bien l’idée de John C. Parkin qui a inventé la F**k It Therapy, j’ai assisté à un séminaire il y a bien longtemps, tout le monde dansait sur sa musique techno/trance en criant « F**K IT ! », original j’avoue et c’est à voir, mais j’ai une approche différente… quoique…

Vous pensez parfois devoir contrôler les évènements pour vous sentir mieux dans votre tête, ceci est un malentendu. Je fais le point sur le malentendu dans mon guide « Le Secret D’Une Vie Zen Et Heureuse Sans Effort – Ce Qu’On Ne Vous A Jamais Dit »

Lorsque nous étions enfants et voulions quelque chose que nous ne pouvions pas avoir, il nous suffisait de piquer une bonne crise et nous relever 5 minutes plus tard, à nouveau joyeux, même sans avoir eu ce que nous souhaitions tant. Nous savions lâcher prise.

Nous avons tout simplement oublié que c’est ainsi que nous fonctionnons. Nous pensons que tout ce que nous pensons est important et veut dire quelque chose, et que si nous ne contrôlons pas notre état, nous irons droit dans le mur.

Je ne suis pas tout à fait d’accord.

Un Premier Pas Vers Le Lâcher-Prise.

Il y a quelques années, alors que je ne savais pas ce que je sais aujourd’hui, je me souviens de moments difficiles par rapport à une situation précise et l’impossibilité d’y voir plus clair.

Plus je pensais à la situation, plus je m’enfonçais.

J’étais arrivée à un point où je ne supportais plus mon comportement, sachant que je ne pouvais contrôler la situation même. J’ai décidé d’accepter :

  • Accepter que je ne pouvais pas contrôler les évènements extérieurs
  • Accepter que je n’étais pas bien
  • Accepter que je ne pouvais rien y faire sur le moment

Nous avons déjà en nous cette capacité à lâcher prise. Nous sommes nés avec.

Essayez de contrôler vos pensées, essayez de les changer et vous n’irez pas bien loin, enfin il vous faudra beaucoup de temps et de patience.

En tentant d’y remédier, vous gardez vos pensées en tête.

C’est un travail difficile et constant.

Alors que si vous comprenez comment les pensées fonctionnent, qu’elles ne font que passer, elles ne font que venir et repartir si vous les laissez faire, vous avez plus de chance d’y voir plus clair plus rapidement.

La Nature de La Pensée

Les pensées ne font que vous rendre une petite visite. Vous n’êtes pas obligé de les inviter à rester dîner. Votre esprit n’est pas un centre de vacances pour les pensées.

Il est tout à fait normal parfois de ne pas se sentir bien, nous sommes des êtres humains après tout.

Vouloir toujours contrôler la moindre pensée négative est comme si vous vouliez contrôler les vagues de l’océan en tapant dessus pour que la mer soit calme.

Sachez qu’au fond de vous, vous avez ce bien-être et cette clarté d’esprit. Plus vous entrez dans l’océan, plus l’eau est calme.

Il en est de même pour nous.

Tout comme notre corps, notre esprit est un système auto-correcteur, nous revenons automatiquement à notre paramètre par défaut qui est le bien-être et la clarté d’esprit comme lorsque nous étions enfants.

Si nous laissons faire la machine, si nous n’essayons pas de contrôler nos pensées, nous aurons plus facilement accès aux solutions à nos problèmes.

Vous en avez sans aucun doute déjà fait l’expérience. Vous allez vous coucher avec un problème en tête que vous ne parvenez pas à résoudre, vous vous levez le lendemain et avez une toute autre perspective sur ce même problème qui n’en est plus un.

 

Il y a quelques années, un de mes articles était publié dans un chouette magazine du Kent où je vis. J’étais tellement contente ! Seulement, l’horreur lorsque je me suis rendue compte de la faute d’orthographe dans le titre même ! C’était à une époque où je détestais les fautes d’orthographe. Je me rends compte que depuis j’ai bien lâché prise à ce niveau… Bref, je ruminais sans cesse et étais tellement en colère contre moi et contre le magazine qui n’a rien vu. Pour moi ça ne faisait pas sérieux du tout, c’était nul, tout le monde allait rire sur cette erreur et personne ne me prendrait plus jamais au sérieux. La journée fut difficile, et je suis allée me coucher la tête en ébullition.

Je me suis réveillée le lendemain l’esprit bien plus frais, en me rendant compte du ridicule de la situation. Il y avait une grosse faute d’orthographe sur mon article dans le plus chouette magazine du Kent. ET ALORS ? Est-ce que ça veut dire que je suis une mauvaise personne ? Non ! Est-ce que ça veut dire que je ne suis pas sérieuse ? Chacun pense ce qu’il veut. J’ai eu l’idée d’en faire un autre article pour me moquer un peu de ma situation. Et voilà ! Plus besoin de ruminer sur le sujet.

Depuis je fais d’énormes fautes et ça me va, j’ai lâché la pression, je ne m’en porte pas plus mal.

Ma façon de penser a changé. Mes pensées de la veille sont parties. En allant me coucher, j’ai en quelque sorte lâché prise. Attention je ne dis pas qu’il faut aller se coucher dès qu’on a un problème, n’utilisez pas mon exemple comme une excuse, sachez juste que nous laissons partir nos pensées sans cesse et que ça se fait automatiquement, lorsque vous y prêtez moins attention :

« Toute la vie est un continuel changement de pensée, un courant de pensées qui passe continûment, et change, change et change encore. Cela ne parait statique que dans l’instant, avant que nous ne nous rendions compte que ça a changé à nouveau. Ça, c’est l’autre secret pour ne jamais être bloqué : savoir que notre pensée va changer et avec cela notre expérience va changer. Une des choses les plus importantes que nous pouvons savoir sur la vie c’est que ça ne vient jamais de là-bas à l’extérieur de nous. Ça vient toujours de nous, nous et encore de nous ! »

Jack Pransky.

Bien entendu je ne connais pas votre situation actuelle, mais sachez tout simplement que vous avez cette capacité en vous et que vous pouvez y voir plus clair d’un instant à un autre.

Si vous pensez être coincé, c’est l’expérience que vous aurez.

Si vous vous rendez compte de la façon dont votre esprit fonctionne, vous avez plus de chance de voir les choses et les pensées pour ce qu’elles sont.

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire sous cet article pour partager vos expériences de lâcher prise, nous en avons tous fait l’expérience.

A bientôt.

Sandie

 

 

Citation Jack Pransky : Quelqu’un Aurait Dû Nous Le Dire – Vérités Simples Pour Vivre Bien

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci d'avoir lu cet article. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon enregistrement audio: L’Activateur Zen. Dites-moi simplement à quelle adresse je dois l’envoyer.

Recherches utilisées pour trouver cet articlecomment reussir a ne plus controler,comment dire que j\attache trop d\importances aux choses

4 réponses à “Comment Réussir A Lâcher Prise?

  1. Bonjour, Sandie,
    Je suis entièrement d’accord avec toi, tenter de contrôler les pensées est peine perdue… mais les choisir, en voilà, une bonne idée !
    Tu connais sans doute cette blague : si je te demande de ne surtout pas penser à quelque chose, ta pensée se braque immédiatement… précisément sur cette chose. Le cerveau ne connaît pas la négation ! Choisir ses pensées – et les formuler correctement – est un pas vers le lâcher prise 🙂

    1. Hello Sophie !
      Choisir ses pensées je ne sais pas, mais une chose est sûre, on a le choix de croire nos pensées ou pas 🙂

  2. Hello Sandie,

    Je suis pas un partisan du lâcher prise car c’est un terme tellement vaste que chacun d’entre nous possédons notre propre définition du lâcher prise et nos propres moyens pour y arriver.
    Même si j’ai écris un article sur les manières de lâcher prise, je trouve qu’il y a tout de même beaucoup de personnes qui donne trop d’importances aux choses, et notamment les pensées.
    Je te rejoins dans l’idée que contrôler ses pensées est totalement contre productif, certes c’est la chose la plus accessible mais mieux vaut le faire modérément, comme tu le fais avec les fautes d’orthographe. 🙂
    A+
    Jordane

    1. Hello Jordane,
      Merci pour ton commentaire.
      Et oui ! Le problème avec le lâcher prise c’est qu’on pense que nous devons faire quelque chose or c’est quelque chose de tout à fait naturel lorsqu’on comprend comment on fonctionne.
      La pensée a son rôle très important dans notre vie mais pas le contenu de nos pensées, et beaucoup trop de personnes s’attachent au contenu de leurs pensées, c’est dommage c’est une perte de temps et une souffrance inutile.
      Au plaisir de te lire.
      A bientôt
      Sandie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *