L’Art De Savoir Dire Non

J’ai reçu une question d’une lectrice qui a beaucoup de mal à dire non aux personnes qui lui demandent quelque chose de peur de les heurter.

Je comprends tout à fait, j’ai souvent préféré faire plaisir aux autres plutôt que de me faire passer en premier.

Seulement voilà, nous ne pouvons pas passer notre vie à accepter tout et n’importe quoi.

Prenons l’exemple d’une éventuelle relation où la personne accepte les avances d’une autre personne de peur de la repousser, pour ne pas lui faire de mal.

Devez-vous alors passer votre vie avec cette personne et vous oublier parce que vous n’avez pas su sortir ces 3 petites lettres complètement inoffensives ?

Ridicule, non ?

Pourquoi vous n’osez pas dire non

 

C’est pas l’envie qui manque, nous sommes bien d’accord…

Lorsque vous aviez 2 ans, rien ne vous retenait. C’était NON à toutes les sauces. Que s’est-il passé depuis ? Le conditionnement, certes, mais vous êtes adulte et pouvez décider vous-même de ce que vous souhaitez faire sans avoir à toujours plaire aux autres.

Selon vous, qu’est-ce qui vous retient ?

Des peurs ?

Peur de faire du mal

Peur de ne pas être aimé

Peur du non tout simplement (qu’on nous le dise également !)

D’où viennent ces peurs ?

De l’autre personne ? De votre enfance ? D’une mauvaise expérience ?

Et bien non ! J’ai pas peur de vous le dire !

Vos peurs sont le reflet des pensées que vous avez sur le moment.

Si vous avez une peur c’est que vous avez une pensée de peur.

Vous êtes en train de créer un problème là où il n’y en a pas. C’est comme si vous essayiez de penser pour l’autre. Vous imaginez le scénario, vous faites tout le boulot pour eux.

Alors que vous devriez savoir que PERSONNE ne pense comme vous.

Certains se sentiront triste à entendre votre non, d’autres n’en auront absolument rien à faire.

Vous ne pouvez pas savoir à l’avance comment les personnes vont réagir, mais sachez que vous ne pouvez pas leur faire de mal non plus en leur disant non.

Pourquoi ?

Parce que ce qu’ils ressentent ne peut venir de votre non.

Ça serait comme si le mot NON avait un super pouvoir qui faisait ressentir plein de choses à plein de monde.

REVEILLEZ-VOUS. C’est un mot.

Ce sont vos pensées à propos de ce mot qui vous empêchent de faire ce que vous devriez faire.

J’ai déjà écrit il y a quelques années sur le pouvoir des mots mais je vois les choses d’une toute autre façon aujourd’hui. Cela fera partie d’un autre article.

C’est vous et vous seul qui lui donnez tout le pouvoir.

 

Le Pouvoir De Dire Non

 

Vous avez le droit et le pouvoir de dire non.

Vous n’êtes pas obligé de le faire de façon agressive.

Vous n’êtes même pas obligé de vous justifier.

Vous pensez sans doute aux occasions où vous avez vous-même reçu un non. C’était désagréable, ça vous a peut-être fait mal mais rien ne peut vous atteindre ni vous freiner à part les pensées auxquelles vous donnez tout pouvoir.

Parfois ne pas réussir à dire non peut avoir des conséquences désastreuses :

  • Sachez dire non à votre boss parce que ce n’est pas dans vos compétences, parce que vous avez déjà assez de travail et si vous en ajoutez davantage, cela peut avoir un impact sur la qualité de votre travail voire même de votre vie de famille.
  • Vous ne pouvez pas toujours tout faire à la maison, et plus vous allez vouloir plaire au lieu de dire les choses comme elles sont, plus vous allez ressentir de la rancœur envers vos proches, alors qu’ils n’y sont pour rien, vous n’avez juste pas su sortir ces 3 lettres innocentes et vous en faites tout un pâté. Vous créez une histoire qui vous appartient et qui vous fait bouillir. Mais c’est VOUS qui le faites et vous en voulez aux autres
  • Je refuse certaines demandes de partenariat parce que ce n’est pas du tout ce que je souhaite créer, ce n’est pas en phase avec mon travail. Je ne peux pas juste accepter pour faire plaisir si ça ne correspond pas à mon optique.

Réfléchissez un instant et considérez les conséquences de votre incapacité imaginaire à dire non.

 

Apprendre A Accepter le NON

 

Je pourrais vous dire de vous entraîner, mais honnêtement… ? Avez-vous vraiment besoin d’entraînement ? C’est facile, ouvrez la bouche et répétez après moi : NON !

Voila vous êtes prêt !

Vous savez le dire, vous pouvez le dire, vous pouvez le faire !

Apprenez de votre côte à ne plus avoir peur du non. Vous allez en recevoir jusqu’à la fin de votre vie, acceptez-les. Vous verrez qu’ils ne peuvent vous affecter.

Un non ne peut pas vous paralyser.

Pensez-vous que ces personnes célèbres se sont arrêtées de vivre après avoir reçu un non ?

Winston Churchill, Oprah Winfrey, Walt Disney, Steven Spielberg, J.K. Rowling…

Osez demander ce que vous voulez. Ces personnes qui vous demandent et à qui vous allez dire non ont en fait l’audace de vous demander et savent qu’elles peuvent être rejetées. Pensez-vous que cela les arrête pour autant ? Pas du tout.

Qui ne tente rien n’a rien.

Voici un petit défi pour vous :

Allez dans le magasin le plus proche et faites une demande ridicule. Vous savez que vous allez avoir un non, mais vous avez peur d’être ridiculisé, de ne pas plaire, de passer pour un fou. N’écoutez pas vos pensées. Peu importe ce que les gens pensent de vous, pourquoi est-ce si important ?

J’étais à Regents University à Londres et leur ai demandé s’ils vendaient des bottes. Complètement nul et ridicule. On m’a regardée bizarrement. Non, l’université de Regents ne vend pas de bottes. Je gardais un air sérieux et prétendais ne pas comprendre ce qu’on me racontait.

Laissez libre cours à votre imagination et tentez l’expérience.

N’ayez pas peur de ce qu’on pense de vous. N’ayez pas peur de ne pas plaire aux autres.

N’ayez pas peur de dire non et qu’on vous réponde non.

Vous créez vous-même cette peur qui vous retient. Voyez cette peur pour ce qu’elle est : un tas de pensées créées sur le moment.

Lorsque vous les voyez pour ce qu’elles sont, vous êtes libre de vos pensées.

Vous êtes libre tout simplement.

 

Partagez vos expériences dans les commentaires ci-dessous. Etes-vous plutôt du genre à faire plaisir et passer vos désirs et besoins au 2e plan ? Qu’est-ce qui vous empêche de dire non selon vous ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci d'avoir lu cet article. Pour aller plus loin, vous pouvez recevoir gratuitement mon enregistrement audio: L’Activateur Zen. Dites-moi simplement à quelle adresse je dois l’envoyer.

4 réponses à “L’Art De Savoir Dire Non

  1. Oui, dire non, tout un art : dire non est facile quand on trouve comment le dire, de la façon la plus adaptée à la situation : quelquefois, c’est juste non, et d’autres fois, ce sera avec humour, « hou, ça dépasse mes compétences ça ! » ou « ah non merci, j’ai un petit appétit, c’est beaucoup trop pour moi ! » « je vais mourir sous la tache ».
    Bref, ça m’inspirerait un atelier d’écriture juste sur les façons de dire non, en toutes situations.
    Parfois il y faut du doigté, de la diplomatie, du savoir-faire ou du savoir être. Ou au contraire sortir sa colère, montrer les crocs, s’insurger. Mettre des barrières et des limites. Entrer dans la résistance !
    Dire un non ponctuel ou définitif. Dire non merci pour cette fois, mais volontiers demain.
    Ou dire non, pas de cette façon, mais plutôt de cette autre façon. Et ouvrir des perspectives.
    Bref, dire non est générateur de créativité.
    Super ce blog pour se faire une bonne vie.

  2. Merci beaucoup pour cet article, j’en avais vraiment besoin! Dailleurs mon fils de 2 ans est effectivement en pleine période d’opposition et il m’est déjà arrivé de pensé « ah, il dit non si facilement, je devrais en prendre de la graine! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *